THE UNTITLED SWING PROJECT

Client: Abwab, part of Dubai Design Week

Lieu: Dubai, UAE

Statut: Achevée

Année: 2015

Commissionnée par Arini Creative Platforms.

Conçue par Rula Yaghmour, Dina Haddadin, Omar Al-Zo’bi et Rand
El Haj Hasan.

Génie civile et interactive par Esam Aljabi et Zaid Alsaudi.

Le concept de jeu à travers les cultures a été le thème des pavillons Abwab (portes en Arabe) Durant la première édition de Dubai Design Week. Pour le pavillon de la Jordanie, les quatre créateurs ont su immédiatement qu’un travail autour du jeu doit inclure jouer. Le pavillon accueille une expérience interactive et les créateurs ont utilisé leur savoir-faire pour créer un moment unique. Le visiteur devient partie intégrante de l’exposition et la transforme.

La balançoire évoque des mémoires de l’enfance collective des créateurs. Pourtant, c’est un jeu universel qui peut être reconnu et apprécié par tout le monde.

L’imagination est une compétence fondamentale pendant le temps de jeu. Avec l’imagination, la personne ne se balance pas tout simplement mais vole et défie la gravité. Le dessein puise dans ce remarquable pouvoir et amplifie les gestes de l’usager afin de transformer l’espace entier.

Les toiles blanches assurent une légèreté omniprésente au sein de l’espace clos. A l’intérieur, le visiteur trouve cinq balançoires spécialement fabriquées. En contraste avec l’environnement volatile, les sièges lourds sont fabriqués de la pierre de cinq différents sites dans la région car l’architecture jordanienne est reconnue pour l’emploi de la pierre régionale.

A l’aide des accéléromètres et Arduinos, la conception interactive permet l’échange entre le visiteur et l’espace même. Une fois la balançoire est utilisée, l’environnement est activé à travers les réactions visuelles et sonores. Les miroirs à chaque extrémité créent de cette microarchitecture une infinité de jeu.

Les toiles blanches assurent une légèreté omniprésente au sein de l’espace clos. A l’intérieur, le visiteur trouve cinq balançoires spécialement fabriquées. En contraste avec l’environnement volatile, les sièges lourds sont fabriqués de la pierre de cinq différents sites dans la région car l’architecture jordanienne est reconnue pour l’emploi de la pierre régionale.

A l’aide des accéléromètres et Arduinos, la conception interactive permet l’échange entre le visiteur et l’espace même. Une fois la balançoire est utilisée, l’environnement est activé à travers les réactions visuelles et sonores. Les miroirs à chaque extrémité créent de cette microarchitecture une infinité de jeu.

Les toiles blanches assurent une légèreté omniprésente au sein de l’espace clos. A l’intérieur, le visiteur trouve cinq balançoires spécialement fabriquées. En contraste avec l’environnement volatile, les sièges lourds sont fabriqués de la pierre de cinq différents sites dans la région car l’architecture jordanienne est reconnue pour l’emploi de la pierre régionale.

A l’aide des accéléromètres et Arduinos, la conception interactive permet l’échange entre le visiteur et l’espace même. Une fois la balançoire est utilisée, l’environnement est activé à travers les réactions visuelles et sonores. Les miroirs à chaque extrémité créent de cette microarchitecture une infinité de jeu.

Les toiles blanches assurent une légèreté omniprésente au sein de l’espace clos. A l’intérieur, le visiteur trouve cinq balançoires spécialement fabriquées. En contraste avec l’environnement volatile, les sièges lourds sont fabriqués de la pierre de cinq différents sites dans la région car l’architecture jordanienne est reconnue pour l’emploi de la pierre régionale.

A l’aide des accéléromètres et Arduinos, la conception interactive permet l’échange entre le visiteur et l’espace même. Une fois la balançoire est utilisée, l’environnement est activé à travers les réactions visuelles et sonores. Les miroirs à chaque extrémité créent de cette microarchitecture une infinité de jeu.